Pourquoi est-ce que j’assume ma modération?

Je le disais dans le billet d’ouverture de ce blog, je m’investis dans quelques projets qui touchent à la sagasphère et il m’arrive parfois de finir modérateur. C’est en général moins systématique que Signez avec le poste d’administrateur (deux vieux billets qui ont dépassé la date de péremption à ce sujet sur son blog: Bill ou Linus? et I’m not a feature, i’m a bug pour le clin d’oeil amical) mais cela se produit parfois. C’est par exemple le cas sur MacP3 (bon, c’est différent là puisque c’est moi qui ai créé ce site), sur Netophonix depuis fin octobre 2008, sur le channel #netophonix depuis je ne sais plus trop quelle version et sur #synops depuis mon entrée dans l’équipe de SynopsLive et sur le forum de Kiponie Stories lorsque le site marchait correctement. Et je crois que c’est tout normalement… Je suis aussi « sysop » (je ne suis plus sûr du terme d’ailleurs…) sur le NetoWiki depuis quelques mois sans que je sache exactement à quand cela remonte. Je ne cours pas spécialement après cette position. Puisque si l’on exclut MacP3 et Netophonix (proposition par mp à Mitch après consultation de Signez pour ne plus lui casser les pieds sur des broutilles), j’ai toujours été nommé sans demande préalable. Bon… Aujourd’hui, le cas de #netophonix est particulier puisque j’ai relancé le channel après une période de vide mais je m’appuie sur mon actuel statut de modérateur du forum pour justifier certaines décisions.

Et tout ce blabla pour en venir où? Et bien pour réagir à cette citation de Gorkab Nitrix sur Netophonix.

« Je ne comptais pas négocier, c’est de toutes manières impossible avec toi, sauf si on s’y met à plusieurs et avec beaucoup trop d’énergie pour ce que ça représente. Les voies de la modération sont impénétrables, comme toujours, et je me plierai donc, comme toujours, à elle. »

Situons un petit peu pour ceux qui ne suivent pas les aventures trépidantes des membres de Netophonix comme l’on suit le dernier compte Twitter à la mode. Gorkab Nitrix est le créateur de la saga mp3 Banal Reality VI. Il dispose donc d’un topic dédié sur le forum et peut légitimement y poster tout un tas de trucs, comme l’avancement de ses épisodes. Là où le modérateur qui est en moi se réveille, c’est lorsqu’il fait remonter le topic trois fois en trois jours pour simplement poster un banale timeline. Je modère donc une première fois de façon légère. Puis une seconde un peu plus méchamment histoire de ne pas laisser le truc pendant des jours. Ce qui nous amène donc à la citation d’il y a quelques lignes.

Ce n’est pas la première fois que Gorkab et moi avons un petit différent au sujet de ma façon de le modérer et nous connaissant, ce ne sera sans doute pas la dernière. Mais ce n’est pas sur ce terrain là que je souhaite mener ce billet. Non, j’ai plutôt envie de vous expliquer pourquoi j’assume les modérations que j’effectue.

Si jamais je modère l’un de vos messages, c’est probablement parce que j’estime avoir plus raison que vous. Bah oui… C’est sans doute la première chose qui me fera écrire en orange (ou dans n’importe quelle autre couleur appropriée selon le forum). Si un modérateur sort de sa tanière, c’est qu’il estime qu’un des points du règlement n’a pas été respecté et qu’il convient donc d’effectuer un rappel à l’ordre. Et je n’échappe pas à la règle. L’autre point qui fait que j’assume ma modération, c’est que soit je suis sur un site dont j’ai mis en place le règlement (MacP3 ou un de mes blogs par exemple) et il serait étrange que je n’aime pas ce que j’y fais; soit parce que je suis sur un espace où j’ai été nommé modérateur et donc que l’on a estimé que j’étais capable d’assumer cette tâche correctement. Il y a aussi le fait que j’essaie autant que possible d’expliquer clairement mon point de vue lorsque je modère. Cela ne veut pas dire que je ne doute pas parfois AVANT de modérer (il m’arrive souvent de demander conseils sur la façon de faire). Mais une fois que c’est fait, j’assume mon choix. D’autant plus qu’un modérateur qui donnerait trop l’impression d’hésiter ne serait pas efficace. Non, s’il m’arrive d’hésiter après coup, c’est sur ma façon de m’exprimer. Mais cela est un problème plus général que j’ai avec mon écriture. Je n’en parlerai donc pas plus ici.

Par contre, si j’assume ma modération, cela ne veut pas dire que je n’admette pas le fait que je puisse commettre des erreurs. Je ne sais que trop bien que la communication n’est pas aisée sur internet et je ne suis pas suffisamment prétentieux pour affirmer que cela ne m’est jamais arrivé ou ne m’arrivera jamais. Par contre, si l’on considère que nous sommes dans une relation modérateur/modéré (c’est à dire que je suis supposé avoir raison et vous tord), ce sera à vous de me convaincre (avec une argumentation donc) que je me suis trompé. Ainsi, contactez moi par message privé, e-mail, messagerie instantanée, pigeon voyageur ou que sais-je encore et nous pourrons en discuter tranquillement. Et par pitié, évitez de poster ça directement sur le fil de discussion. Car à part pourrir allègrement le sujet principal, cela n’a d’intérêt pour absolument personne. Et si vous pensez que la discussion est impossible avec moi et que nous sommes ailleurs que sur l’un de mes projets (là, il y a de forte chance pour que la décision finale me revienne), contactez les personnes qui m’ont nommé modérateur. Si le fait qu’elles m’aient choisi pour ce poste est une des raisons qui font que j’assume ma modération, c’est aussi un moyen de « pression » sur moi. En effet, si j’ai accepté de modérer avec ces personnes, c’est que j’éprouve du respect pour elles et que j’estime que leurs avis, leurs conseils ou leurs demandes méritent une attention toute particulière. Vous avez donc là un autre moyen de (me) faire entendre votre point de vue. Ainsi contrairement à ce que disait Gorkab dans sa citation, je ne suis pas inflexible. Il suffit simplement que vous soyez capable de me convaincre ou de convaincre les personnes avec qui je modère.

Pour ce qui est du nombre de personnes à employer pour me décider à avouer une éventuelle erreur, une suffira bien souvent pour peu que ce soit vous. Dans cette expression de Gorkab, j’entends un écho à une discussion qui avait eu lieu sur le NetoWiki (il me corrigera si jamais il lit ce billet). La spécificité de ce wiki m’amène à lui consacrer spécialement un paragraphe tout entier.

Dans les wikis – et donc dans le NetoWiki particulièrement – je vois un outil collaboratif où tous les contributeurs ont la même importance, le statut de sysop n’étant qu’un moyen de permettre à certaines personnes, en qui la communauté à confiance, d’effectuer certaines opérations de maintenance technique. Les décisions se prennent donc à plusieurs (lorsqu’un consensus parvient à se dégager de la discussion…) et le grade n’a rien à voir là dedans. Seuls comptent, une fois encore, les arguments. Donc, lorsque j’effectue une action sur un wiki, c’est le contributeur qui intervient. Pas le modérateur d’une quelconque communauté. Et par la conception même d’un wiki, aucune modification n’est perdue. Il n’y a donc rien qui ne devrait être impossible à régler par une discussion courtoise et réfléchie. La seule chose qui pourrait me pousser à effectuer une opération de mordérateur sur un wiki, c’est le vandalisme à répétition. Mais avant que je ne bloque un utilisateur sur le NetoWiki, la Piste de Wanagademen sera terminée (huhu… ^^).

Bref, vous l’aurez compris, j’assume ma façon de modérer parce que je ne suis absolument pas fermé à la discussion sérieuse. D’ailleurs, j’ai récemment ressorti une userbar « Evil Moderator » sur le forum de Netophonix parce que si je suis prêt à écouter une argumentation organisée et claire, je m’autorise aussi à ignorer royalement les babillages sans queue ni tête des apprentis boulets ou des membres dans leur mauvais jour. Et sans avoir à me justifier. Non mais!

Note: La succession de deux billets sur le thème de la modération n’est pas voulu. Je prépare en effet un article sur un autre sujet mais il semblerait que j’y arrive mieux si j’écris d’une traite au moment où j’ai mon idée… Tant pis, ce sera pour plus tard.

11 réactions dans “Pourquoi est-ce que j’assume ma modération?

  1. Étrangement, j'ai l'impression que les lecteurs de Terminakak ne font pas partie des gens que tu as le plus modérés dans ta vie de modo 😀 (à part moi sur #Neto, bien sûr, huhu).

  2. Bon je viens de perdre mon com que j'avais écris avec amour T_T. Bon on recommence.

    Sur le blog en général : Je trouve l'idée bonne. Quand je vais sur MacP3.info, j'ai envie de lire les news, les critiques et certains articles de fond sur la sagasphère pas les billets d'humeur du tôlier (je peux avoir envie de les lire hein, mais pas sur MacP3).
    En plus, ici ton style est plus libre que si tu étais dans un carcan que t'imposerais ta fonction sur le Neto/MacP3 et ça, c'est bien ^^.

    Pour l'article je suis quand même d'accord avec Aspic : les gens concernés ne sont pas dans la zone ^^.
    Et puis sinon je suis d'accord avec toi globalement dans l'article mais certains caractères que je qualifie de "buté" sont souvent peu ouvert à la discussion menant au consensus.

  3. J'ai une démarche totalement différente de la modération, mais je comprends et respecte tout à fait la tienne ; je trouve d'ailleurs que tu l'exprime parfaitement bien dans ce post encore une fois très bien écrit.

    Encore, encore, encore !

    (…comment ça, ce n'était pas ce genre de commentaire qui était attendu ? Rooooh)

  4. « J'ai une démarche totalement différente de la modération »… dit un pingouin qui écrit en orange une fois tous les 10 mois environ.

    (…comment ça, c'était un commentaire encore moins constructif que celui de Stan ? Rooooh)

  5. @Signez: Figure toi que pour le moment, je doute plus sur mon style que sur la forme des articles… Donc oui, j'attends aussi des commentaires comme le tien. :p

    @Johnny: Un jour sera ouvert et peut être qu'ils liront ces articles. Puis bon, à ce moment là, je pourrais lier directement vers un de mes articles si j'ai la flemme d'argumenter sur place. 😀
    Quant au lieu où sont postés ces billets, tu n'es pas le premier à dire que c'est mieux en dehors de MacP3. Donc ça restera peut être ici au final.

  6. Sous le choc de? Ma façon de modérer ou ce qui m'a fait écrire ce billet?

    Mais bon, de façon générale, la sagasphère est comme toutes les autres "sphères", un petit monde avec sa petite vie interne, ses coups de gueule et ses coups de coeur… C'est juste que nous nous en rendons pas forcément compte. Hormis la moyenne d'âge, je ne pense pas que nous fassions exceptions sur quoi que ce soit.

  7. Honnêtement, je vois pas pourquoi faudrait se prendre la tête pour ce qui pourraient s'appeler des broutilles. Je suis modérateur depuis presque 4 ans et administrateur depuis quelques mois sur les forums de Kiponie.com et j'ai eu aussi des cas quasi-ingérables et très désagréables. Il est clair qu'il est très difficile de régler un conflit. J'ai du être ferme et clair sans oublier de contenter tout le monde d'une manière juste afin de mettre fin à une guerre ouvertes entre deux clans de joueurs. Le but n'était pas de chercher un responsable mais d'arrêter le massacre. J'avais publié un message sur le forum pour tenir au courant tous les membres et éviter toute allusion de qui que ce soit qui pourrait ratisser les flammes :

    "Chers enquiquineurs,

    Ces derniers mois, certains joueurs n'ont rien trouvé de mieux que de pourrir l'ambiance du jeu pour régler leurs comptes avec d'autres joueurs. Ils utilisent tous les prétextes pour se pourrir mutuellement la vie sur le jeu. Ils n'acceptent pas les règles du jeu eux-même et se permettent de donner des leçons. Cela a des répercussions sur le forum et sur le jeu. Ils se servent des juges qui ont autre chose à faire pour régler leur différents. Le tribunal est devenu un lieu idéal pour dégainer. Les juges ne sont pas là pour être ennuyés par des joueurs qui n'arrivent jamais à s'entendre. Normalement, les gardiens sont là pour la maintenance du forum, le garder en ordre et participer à la bonne ambiance, pas pour faire la police. Personnellement, je n'aime pas faire la police.

    On revoit toujours les mêmes sur le forum qui hurlent et tapent partout comme des hommes des cavernes avant même d'avertir des personnes compétentes (ou du moins qui essayent de l'être) pour essayer de régler au mieux leurs problèmes. Si les juges ou les modérateurs ne règlent par le problème comme ils l'entendent, ils se ramassent des insultes. Ils ne sommes pas là pour agir selon vos désirs, ni pour nous occuper de vos gamineries. Si vous n'êtes pas assez matures pour régler ces enfantillages casse-pieds, quittez le jeu.

    Alex,
    Un joueur qui aimerait comme beaucoup d'autres, venir sur ce jeu pour jouer dans la sérénité."

    Bref ! Le problème a été "réglé", du moins nous n'avons plus eu d'échos et le jeu a pu reprendre quasiment son cours normal dans la sérénité. Mais je ne suis pas prêt à revivre ce genre d'expérience. Ça ne me tente plus. C'est pourquoi, je ne vais pas tarder ) quitter mon rôle d'admin et que je quitte le jeu pour une question de temps (qui me manque) et moral (j'suis pas du genre à venir sur un jeu pour foutre ma bonne humeur naturelle à plat).

    Bon, je ne te dis pas de quitter ton poste de modérateur loin de là. Je te raconte juste une histoire personnelle. Voilà…

    Euh, j'ai répondu à ta question ? Oo

  8. Bah… Pas vraiment en fait. 😀

    J'ai rédigé ce message simplement pour dire pourquoi j'assume plutôt bien ce que j'écris en orange et pourquoi il est un peu inutile de me dire que je suis un gros vilain modérateur tout pas beau. Toi, tu es un peu plus sur le billet précédent que celui là mais ce n'est pas grave.

    Sinon, je suis avant tout devenu modérateur sur Netophonix pour arrêter d'embêter Signez avec tout un tas de problème techniques mineurs (je faisais tout remonter jusqu'à lui, pauvre bête… 😀). Faire la police, ça fait parti du boulot et je l'ai accepté. Forcément, ça m'embête aussi de voir les membres se taper les uns sur les autres mais pour le moment, ça n'a point entamé ma motivation à faire ce qui se voit le moins: mettre à jour des trucs, corriger des petites erreurs, mettre les choses au bon endroit, signaler les bugs que je ne peux pas corriger, etc… Et ça, je continue à le faire avec plaisir pour le moment. 🙂

  9. Ta façon de modérer ne m'a jamais choqué, si tu veux savoir. J'ai toujours trouvé tes interventions adéquates à la situation. Il y a des moments où il faut sévir et donc prendre un ton plus grave qui ne s'entendra pas à l'écrit…
    Euh… Hein ? Oo
    Enfin bref, tu m'as compris. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *